Le Mouflon

Le mouflon est le plus petit ovin sauvage du monde. Il a disparu d’Europe pendant la période glaciaire, mais a té réintroduit à partir des populations établies en Corse et en Sardaigne : on sait maintenant que le mouflon de Corser est un mouton néolithique redevenu sauvage il y a des millénaires.

Se nourrissant de graminées et de plantes arbustives, le mouflon affectionne les zones montagneuses découvertes, par exemple les forêts peu denses à clairières et pourvues  de bons pâturages. Il broute de jour, jusqu’à la tombée de la nuit

Le pelage du mouflon est différent de celui du mouton : la bourre du mouflon est normale, elle n’est pas hypertrophiée en laine comme celle du mouton.

Chez le mâle, le jarre varie selon la saison, du roux au brun-noir. Le pelage de la femelle change également de teinte. Les mâles sont seuls à posséder une tache claire sur chaque flanc.

Les mouflons

Le mouflon mâle porte des cornes enroulées qui croissent régulièrement jusqu’à sa dixième année; celles de la femelle sont beaucoup plus grêles et beaucoup plus petites. Certaines femelles sont acères ( sans cornes).

On détermine approximativement l’âge d’un mouflon mâle à la taille de ses cornes.

Le plus souvent, la femelle du mouflon met bas un seul agneau; qui va pouvoir la suivre très rapidement.

Le mouflon mâle entraîne la femelle en chaleur à l’abri de la harde et la couvre à l’abri d’un fourré.

Les forme et l’ampleur des cornes du mâle varient sensiblement selon son âge.

On distingue trois formes selon le degré d’enroulement et d’écartement:

  1. cornes en trapèzes
  2. cornes enroulées
  3. corne en trapèze complet

Les mouflons aiment grignoter l’écorce de certains arbres, sur lesquels ils laissent des marques caractéristiques.

 

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *