Écotourisme au Pérou : 2 parcs nationaux incontournables à visiter

Bien que le Pérou soit surtout réputé pour son patrimoine culturel et historique, son patrimoine naturel n’est certainement pas en reste. En effet, vous pouvez très bien voyager sur le territoire péruvien pour faire de l’écotourisme. Ce pays d’Amérique latine possède d’ailleurs plusieurs parcs et réserves naturelles remarquables. Ils abritent une incroyable biodiversité composée de plusieurs espèces floristiques et faunistiques d’exception. Voici une petite sélection de sites naturels péruviens à visiter absolument. D’autant plus qu’ils vous permettront de vivre des aventures inédites pour rejoindre certains d’entre eux ainsi que lors de leurs visites.

Explorer le parc national de Manú

Si vous envisagez de partir au Pérou pour faire de l’écotourisme, le parc national de Manú fait partie des sites naturels incontournables. Vous y trouverez même des écolodges pour vous loger quelques jours, car de toute évidence, une seule journée ne suffira pas à découvrir les essentiels.

Établis sur une impressionnante superficie de plus de 1 700 000 ha, il abrite un écosystème des plus remarquables. C’est certainement l’un des plus riches au monde, aussi bien en matière de faune que de flore. Ce n’est donc pas étonnant qu’il soit inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Si vous êtes un amoureux de la nature, vous serez assurément ravi de l’explorer afin d’admirer les trésors naturels qu’il abrite.

Il faut préciser que rejoindre le parc national de Manu par voie terrestre à partir de Cuzco n’est pas de tout repos ! Pour y accéder plus aisément, il est tout à fait possible de prendre un petit avion depuis cette ville pour débarquer à la localité de Boca Manu. Mais, emprunter la voie routière vous permettra de vivre une aventure sans pareil lors de votre séjour au Pérou.

En effet, des heures et des heures de routes vous attendent à bord d’un véhicule tout terrain en partance de la ville de Cuzco jusqu’à la localité d’Atalaya. À partir de cette dernière, vous devez ensuite embarquer sur un bateau pour vous rendre jusqu’à la localité de Boca Manu. Comptez au moins 7 heures de navigation sur la rivière Río Alto Madre de Dios pour la rejoindre. De là, l’entrée de cette zone naturelle protégée est relativement accessible après une halte dans cette localité pour ensuite continuer de naviguer sur cette rivière jusqu’au parc.

Partir à la découverte du parc national de Huascarán

Le parc national de Huascarán tire son nom de l’un des plus hauts sommets péruviens, le Huascarán. D’ailleurs, la plus haute chaîne montagneuse tropicale du monde se trouve dans ce parc. Elle fera sans doute le bonheur des alpinistes et des passionnés de trekking. Bien qu’il couvre quatre fois moins de superficies (340 000 ha) que le parc national de Manú, il n’en demeure pas moins riche en ce qui concerne son patrimoine naturel.

Non seulement il dispose d’innombrables glaciers et de lacs glacières, mais ce parc abrite également une quarantaine de rivières et de spectaculaires lagunes qui valent un coup d’œil (la Chinancocha, la Querococha, la Purhuay, etc.). Sans compter les nombreuses espèces floristiques et faunistiques d’exception qui y sont abritées. Toutes ses particularités remarquables lui ont valu son inscription au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. C’est aussi le cas de sa reconnaissance en tant que Réserve de Biosphère. En sus, il est également reconnu comme une zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO).

Contrairement au parc national de Manú, le parc national de Huascarán est beaucoup plus facile d’accès. Notamment depuis la ville de Lima pour rejoindre la ville de Huaraz (que ce soit en avion ou bien par la route en voiture) depuis laquelle cette zone naturelle protégée est accessible facilement. En plus, vous aurez le choix entre plusieurs portes d’entrée selon les types d’activités que vous souhaiteriez y faire.

D’ailleurs, si vous êtes un passionné de randonnée au beau milieu de la nature (pédestre ou VTT), le parc national de Huascarán est un véritable paradis pour les randonneurs. Plus d’une vingtaine de circuits de randonnées sont accessibles dans ce parc. Les parcourir vous permettra d’admirer la beauté du paysage, mais surtout de découvrir la richesse du patrimoine naturel qui s’y trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *