Balade dans les Alpes avec un chien

Comparateur de Vols

Les Alpes, qu’elles soient françaises, suisses ou italiennes, sont magnifiques. Cette nature, si proche de grandes villes, offre un repos bienvenu pour un week-end, ou mieux, plusieurs semaines de vacances.

C’est un lieu parfait pour randonner avec son chien qui peut profiter d’être détaché et de respirer de l’air, enfin, pur. Cependant, ce beau moment ne doit pas être gâché par un manque de précautions face aux dangers existants pour l’animal.

Un chien vacciné et traité

Le premier danger est lié aux infections que peut attraper le chien dans la nature. Les tiques et les puces sont les maux les plus courants. Il est donc important que votre chien soit traité avec les bons accessoires comme un collier anti-puces Seresto ou des pipettes Frontline.

Il faut aussi que votre chien soit vacciné contre la leishmaniose, transmise par du phlébotome, qui s’attrape plus couramment dans les Alpes que dans d’autres régions françaises.

Un parcours respectueux de l’état physique du chien

La randonnée en montagne n’a rien à voir avec une promenade dans un parc. L’effort est réel, surtout en été où le soleil aggrave la difficulté. Vous devez prévoir un parcours qui est réalisable par votre chien.

Pour les chiens cardiaques ou peu sportifs, prenez la voiture pour marcher autour d’un lac. Pour les chiens qui ont l’habitude d’être actifs, vous pouvez leur proposer une randonnée de plusieurs kilomètres avec un dénivelé faible. Pour les plus sportifs, pratiquez de belles randonnées avec des montées. Ils seront sûrement plus à l’aise que vous.

Si vous le voyez être trop essoufflé, faites une pause. N’oubliez pas qu’en haute altitude, l’air peut se raréfier.

Gare aux dangers

La nature est belle, mais n’est pas toujours accueillante pour autant. Gardez toujours un œil sur votre chien et interdisez-lui de manger tout et n’importe quoi. Un mauvais champignon peut être fatal en quelques heures…

Dans les Alpes, les chutes restent un danger permanent. Les chiens ne sont pas aussi agiles qu’on ne le pense. Évitez d’être sur des chemins trop étroits ou qui donnent directement sur le précipice. Si vous voyez une zone dangereuse et que vous ne pouvez pas la contourner, rattachez votre chien et faites-le avancer au pas lentement.

Quand vous rentrez à la maison, prenez toujours le temps d’inspecter ses pattes et ses coussinets pour voir s’il ne s’est pas coupé sur une pierre ou brûlé sur un sol trop chaud. Si c’est le cas, désinfectez et installez un pansement jusqu’à la cicatrisation complète.

Si votre chien est un grand fugueur, comme peuvent l’être les huskys, pensez à mettre un collier anti-fugue afin de le rappeler s’il commence à être trop loin de vous.

Le protéger de la chaleur et de la déshydratation

Amenez toujours de l’eau et faites des pauses régulières pour que le chien puisse boire. Dans la mesure du possible, évitez qu’il ne prenne trop d’eau d’un coup et qu’il refasse un effort physique juste après. Ce n’est pas bon pour son estomac.

S’il fait très chaud, envisagez de prendre une veste rafraîchissante ou humidifiez un peu votre chien. Ne sortez pas dans des zones trop dégagées quand le soleil tape fort. Votre chien souffrirait encore plus que vous des rayons du soleil. À la place, privilégiez les sorties le matin ou en fin d’après midi dans des environnements boisés.

Adzuna

Commentaires (nbre)

Leave a Reply

Les Carnivores Les Cervidés Les Ongulés Les Rongeurs
Les Cervidés
L’ours brun
L’écureuil
Les Acrobates Les Granivores Les Grimpeurs Les Insectivores Les Rapaces
Inénarrable Mésange Charbonnière
Le Grimpereau
La Sittelle Torchepot
Balade dans les Alpes avec un chien
Le nichoir, un coin de tranquillité pour les oiseaux
Abriter les Oiseaux
Nourrir les Oiseaux