Le parc national de Sumava

Vaste espace boisé, le Parc national de Sumava ( Národńi park Šumava) est situé dans le sud-ouest de la République tchèque. Il est le plus grand parc national du pays et porte le nom d’une région montagneuse qui s’étend jusqu’aux frontières de l’Allemagne et de l’Autriche. Classé comme réserve de la biosphère par l’UNESCO, le parc national de Sumava fait partie des attractions naturelles les plus visitées d’Europe centrale pour diverses raisons.

Son réseau hydrographique

Au sein du parc national de Sumava et nichées au milieu de sa vaste flore, de magnifiques étendues d’eau confèrent au parc un paysage pittoresque. Les visiteurs peuvent découvrir les cours d’eau, les lacs glaciaires, les rivières, les sources et les tourbières du parc. En effet, la réserve comporte un important réseau hydrographique pour le plaisir des nageurs, des randonneurs ou de n’importe quel visiteur aimant la nature.

Le parc de Sumava est à ce titre une « zone protégée d’accumulation d’eau naturelle ». Les lacs Čertovo jerzero et Černé jerzero charmeront les touristes en raison de leur beauté et leur surface calme. Il est également possible de découvrir les sources de la plus grande rivière du pays, la Vltava, ainsi que des sources d’eau minérale aux vertus curatives dont la plus célèbre est celle de Dobra Voda.

Ses espèces animales protégées

Le parc national de Sumava, c’est aussi la possibilité de faire la rencontre, au détour d’une visite, d’un lynx ou d’un wapiti d’Europe. À travers le parc vivent des espèces animales protégées, car il s’agit pour la plupart d’espèces en voie de disparition. La faune foisonnante du parc est constituée de plusieurs espèces de chauves-souris. S’ajoutent à celles-ci, les cerfs, les loutres, les chevreuils, les lynx, les aigles Pygargues, des grands tétras ou coqs de bruyère, des hiboux et chouettes de l’Oural, les élans, les chenilles. En outre, les tourbières du parc abritent des espèces rares d’insectes.

Sa végétation luxuriante

À l’origine de son surnom de toit vert de l’Europe, une flore variée et impressionnante s’étend sur une grande partie de la superficie du parc. Les forêts du parc national de Sumava sont constituées d’espèces végétales variées. De grandes surfaces au sein du parc sont des terrains boisés composés d’épicéas et de prairies où poussent des myrtilles, des iris de Sibérie, des champignons, des gentianes de Hongrie. Parmi les autres espèces végétales figurent les sapins de plus de trois siècles de la forêt vierge de Boubin.

Un terrain idéal pour les randonneurs

Avec ses forêts s’élevant sur des terrains de haute altitude et sa chaîne de montagnes dont le plus haut est le Mont Plechý (1378 m), le parc est un terrain propice à la randonnée. Il est possible de visiter le parc à pied, à vélo, en canoë-kayak et aussi depuis des pistes de ski.

Le parc comprend plus de trois cents kilomètres de pistes cyclables, quatre cent cinquante kilomètres de sentiers et deux cent cinquante kilomètres de pistes de ski.

Ses édifices historiques

La visite du parc national de Sumava permet aux visiteurs de découvrir des centres d’attraction qui sont des constructions humaines chargées d’histoire. Les espaces boisés laissent place aux châteaux et villages. Ce sont des terrains accessibles aux touristes qui ont la possibilité de s’informer de l’histoire de la région. Le château Velhartice, le château fort gothique érigé sous Charles IV et le couvent de Vissy brod sont des lieux très fréquentés des visiteurs. La tour de Polednik permet d’avoir une vue panoramique des alentours et attire de nombreux touristes. Il y a en outre des musées et des boutiques accessibles au public.

Le parc national de Sumava qui englobe six cent quatre-vingts kilomètres carrés de terrain aux reliefs variés avec une faune et une flore impressionnantes fait partie des réserves protégées les plus visitées d’Europe. C’est l’endroit idéal pour des touristes rêvant de nature et de quiétude.

 

Post navigation