Le Chevreuil

Le chevreuil est sans doute le plus gracieux des cervidés, même s’il n’a pas la majesté du Cerf.

Un corps court et svelte, des membres fins et longs,  une robe lisse, brillante et souple, brun fauve en été et grise en hiver en font un animal séduisant autant qu’un sujet passionnant à observer. En effet le chevreuil est agréable à regarder. Il plaît par son tempérament curieux, la vivacité de ses réactions et la légèreté de ses bonds quand il fuit.

Le mâle s’appelle brocard. Des deux sexes, seul le brocard porte sur le crâne des bois courts, ramifiés qui tombent et repoussent chaque année. Sa truffe est noire bien dessinée et son menton blanc.  La femelle se nomme chevrette. Leur arrière-train blanc, appelé miroir est visible de loin

Le jeune jusqu’à six mois s’appelle faon, puis de six à douze mois : chevrillard et ce, quel que soit le sexe.

Bête émotive, craintive mais aussi curieuse dont les cris et aboiements varient au gré des circonstances : appel, surprise, peur, douleur.

Le chevreuil est le plus répandu et le plus visible de nos hôtes. Il peuple toute l’Europe  et nous devons lui attribuer  dune grande capacité d’adaptation. Beaucoup d’entre nous ont  pu l’apercevoir au saut d’une allée forestière, s’enfuyant dans l’ombre d’une futaie ou bondissant  sur une route.

Toutes ces circonstances de rencontres éphémères, rapides nous laissent insatisfaits, curieux de le suivre.

, ,

Post navigation

Une réaction sur “Le Chevreuil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *