La Mésange Bleue

Ensorceleuse Mésange bleue …..

Observer les pirouettes acrobatiques de l’espiègle mésange bleue dans le jardin, sur un balcon ou dans les bois est toujours un régal.

Mésange bleue Cyanistes caeruleus Eurasian Blue TitEn tant que seul oiseau jaune et bleu du jardin, notre mésange se reconnaît de loin, qu’elle vole d’arbre en arbre, s’approche d’une mangeoire en hiver ou qu’elle construise son nid.

Cet agile petit oiseau virevolte en une succession de cabrioles étourdissantes, aussi bien pour attraper une grosse proie dans une coquille creuse que pour se suspendre à une branche que balance le vent.

Arlequin voltigeur, dans la nature, la mésange bleue, toujours affairée, s’arrête rarement devant un observateur.  Autrefois appelée « nonne », en raison de la bande blanche ceinturant sa tête, la mésange bleue est toujours en alerte. Elle nettoie les pommiers des chenilles et asticots pour nourrir ses petits.

Toute proprette dans sa belle robe d’été, après une mue tardive, cette mésange bleue se prépare a affronter trois ou quatre mois d’hiver rigoureux, qu’elle n’est jamais sûre de traverser.

Dans la vie d’une mésange bleue, la principale préoccupation consiste à traquer larves, insectes et araignées, surtout pour nourrir les petits. Pour attraper des milliers de chenilles et autres larves qu’ils doivent distribuer quotidiennement à la couvée d’au moins 15 petits, les parents ont besoin de trouver unes réserve sûre de nourriture à proximité. C’est pourquoi l’éclosion des œufs coïncide avec celle de la plupart des larves.

Pendant trois mois, chaque été, les parents n’ont pas un instant de repos car ils doivent  alimenter une importante nichée. De mars à fin juin, le couple de mésanges bleues n’a qu’une seule mission: élever autant autant de petits en bonne santé qu’ils le peuvent. A l’éclosion, les petits sont minuscules, tout roses et totalement dépendants.  Ils n’ont pas de plume et leurs yeux sont fermés, mais ils possède un large bec jaune. Ils l’ouvrent et pépient pour réclamer la nourriture. Par la suite, leurs appels s’atténuent quand les parents sont loin du nid pour éviter d’attirer les prédateurs. Et c’est au retour de leurs parents, qu’ils piaillent.

Les mésanges bleues aiment s’ébrouer en groupe dans une mare peu profonde pour rafraîchir leur plumage. Sauf pendant la saison des amours, les mésanges bleues sont relativement sociables. Les jeunes qui quittent le nid  forment souvent des petits groupes et se mêlent parfois à leurs congénères ou à d’autres oiseaux comme les pinsons.

Post navigation

Une réaction sur “La Mésange Bleue

Commentaires désactivés