Escapade au Japon à la rencontre des animaux atypiques du pays

L’archipel japonais fait rêver plus d’un non seulement pour ses magnifiques paysages, ses plages dignes des plus belles cartes postales, sa richesse culturelle, ses sites et ses monuments historiques, ses villes pittoresques, mais également et surtout pour sa nature à profusion.

En effet, le Pays du Soleil Levant fascine pour sa faune et sa flore riche et diversifiée. Si vous êtes passionnée par les animaux, vous serez comblés lors de votre séjour au Japon. Voici quelques animaux atypiques du pays à découvrir sans attendre.

L’Hokkaïdo

Avez déjà entendu parler de l’Hokkaïdo ? Il ne s’agit pas de la plus septentrionale des quatre îles principales de l’archipel, mais d’une race de chien originaire du Japon. Sachez à titre indicatif que ce chien fut déclaré « Monument naturel » en 1937. Son histoire est intimement liée à celle du peuple aïnou (une population aborigène vivant dans le Nord du Japon). Il est considéré comme la plus ancienne et la plus primitive des races japonaises.

C’est un chien de taille moyenne. Il mesure entre 48 cm et 52 cm pour le mâle et entre 45 cm et 49 cm pour la femelle. Vous pouvez trouver diverses couleurs de robe : sésame, bringé, rouge, noir, blanc, etc. Il est introduit en France en 1988 par M. Ashibe. Ce dernier est un restaurateur parisien originaire du Japon. L’Hexagone est donc un des rares pays occidentaux où vous pourrez admirer quelques « Hokkaido » ! Sinon, vous pouvez toujours partir au Japon pour rencontrer ce magnifique chien.

L’Ezo Momonga

L’Ezo Momonga fait également partie des animaux atypiques du Japon. Il s’agit d’une sorte d’écureuil volant endémique de l’île d’Hokkaido. On l’appelle aussi écureuils volants. Ces écureuils diurnes mesurent environ 15 cm et pèsent près de 200 grammes. Cet animal unique en son genre se distingue de par ses immenses yeux sombres et ses toutes petites pattes. C’est l’un des animaux les plus recherchés par les touristes au cours d’un séjour sur la belle île d’Hokkaido, au Japon.

L’Ezo Momonga est même devenu « LA mascotte » de la région. Mais ce n’est pas tout, il apparaît également sur les billets de train locaux. Pour découvrir ces magnifiques écureuils uniques. Préparez dès maintenant votre futur séjour au cœur du Pays du Soleil Levant.

Les macaques japonais

Cap sur la montagne des singes d’Arashiyama pour découvrir les macaques japonais ! C’est un haut lieu touristique du Japon ! Profitez de votre escapade sous le signe de la nature au Japon pour découvrir au cœur de cette montagne verdoyante les fameux macaques japonais. C’est un singe catarhinien de la famille des cercopithécidés. On en trouve un peu partout sur l’archipel japonais.

À noter que c’est la plus septentrionale de toutes les espèces de macaques. Le macaque japonais mesure environ entre 78 à 96 cm, sans la queue. Cette dernière est très courte mesurant moins de 10 cm et pesant entre 10 à 15 kg pour le mâle et de 7 à 10 kg pour la femelle.

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *